Manger l'esprit léger

Lors d’un précédent billet, j’expliquais Le cercle vicieux des diètes amaigrissantes : tout débute par le désir de maigrir qui mène à suivre une diète amaigrissante. Après un certain temps, les rages alimentaires se manifestent, le contrôle diminue et la surconsommation augmente, c’est normal! Résultat : une reprise du poids perdu… et une envie de recommencer une nouvelle diète amaigrissante.

Ça tourne en rond! Que diriez-vous d’une solution de rechange qui fonctionne à long terme? 

Alimentation intuitive

Je vous propose l’alimentation intuitive comme solution de rechange. C’est une approche positive qui s’attarde aux signaux internes de faim et de satiété pour réguler sa prise alimentaire. C’est différent de manger n’importe quoi et n’importe quand! À long terme, manger intuitivement permet d'entretenir une relation harmonieuse avec les aliments et son corps.

Des résultats de recherche ont montré que plus on mange de façon intuitive, moins on a de désordres alimentaires, d’insatisfaction corporelle et de poids, mesuré à partir de l’indice de masse corporelle. Aussi, plus on mange de façon intuitive, plus notre sensation de bien-être est grande.

Dans le cadre de mon travail de nutritionniste, j’ai développé mon approche à partir de l’alimentation intuitive. Je constate que cette façon de manger amène mes client(e)s à se libérer du fardeau des diètes amaigrissantes et à manger l’esprit plus léger.

Voici quelques avantages au fait de manger intuitivement :

1. Respecter ses choix alimentaires

Le fait de « mériter » de manger certains aliments n’existe pas dans l’alimentation intuitive. On se demande plutôt si on a faim, si ça goûte bon et si nous serons satisfait-e-s. La notion de plaisir remplace la guerre aux aliments, les interdits et la culpabilité.  

2. Bouger pour le plaisir

Bouger seulement pour « brûler des calories » n’est habituellement pas une source de motivation efficace à long terme… L’activité physique apporte plutôt de l’énergie et une meilleure gestion du stress. Si on est sédentaire, on identifie nos barrières et on trouve des solutions adaptées à soi. 

3. Mesurer ses progrès autrement

On mesure ses progrès graduellement, pas seulement sur le résultat final de perte de poids. Parvenir à respecter ses signaux de faim et de satiété est considéré comme un progrès. La confiance envers soi et les aliments remplace la notion de bonne volonté et les livres perdues. 

Euh... Est-ce que ça fait maigrir?

Maigrir n’est pas l’objectif ultime de l’alimentation intuitive. Toutefois, si vous avez l’habitude de manger en absence de faim, d’être trop rempli(e) après avoir mangé ou de perdre le contrôle après des épisodes de privation, le fait de manger intuitivement suggère moins de calories ingérées et une perte de poids.

Pour conclure ce billet, je cite Albert Einstein, physicien allemand : « Un problème sans solution est un problème mal posé ». Autrement dit, il faut admettre que les diètes amaigrissantes sont toujours à recommencer! Ça ne vous donne pas envie d’écouter davantage les signaux de votre corps et de manger plus intuitivement?

Ressources et références

Infographie 4 raisons pour lesquelles ton régime échoue réalisée en collaboration avec Olivier Bernard, Le Pharmachien. Billet L'intuition au service de l'alimentation par Simone Lemieux, nutritionniste et professeure à l'École de Nutrition de l'Université Laval. La chronique L'alimentation intuitive et ses 10 principes diffusée à l'émission de culture et d'actualité scientifique Futur simple à CKRL 89,1 par Karine Gravel et Valérie Levée à l'animation le 20 septembre 2012.

 
 

Tribole E et coll. Intuitive Eating : A revolutionary program that works. 3rd ed. New York : St.Martin's Press ; 2012. Tylka TL. Development and psychometric evaluation of a measure of intuitive eating. Journal of Counseling Psychology. 2006;53(2):226-240.

Envie de manger l'esprit plus léger? J'offre le programme d'alimentation intuitive en consultation individuelle. Pour en savoir davantage :