Sept sortes de faim pour manger en pleine conscience

Nous avons sept sortes de faim. Oui! Sept! C’est la docteure Jan Chozen Bays, pédiatre et auteure américaine, qui a fait cette découverte lors de l’animation de ses ateliers sur l’alimentation en pleine conscience. 

Nos sept sortes de faim permettent de centrer toute notre attention sur l’acte de manger avec une petite quantité de nourriture. Cette façon de manger favorise l’écoute des messages de notre corps.

Pour ce billet, je vous invite à choisir un aliment et à le déguster à l’aide de vos sept sortes de faim pour manger en pleine conscience. Préparez vos yeux, votre nez, votre bouche, votre estomac, vos cellules, votre esprit et votre cœur!

1. Faim des yeux

Prenez le temps de regarder votre aliment, sa couleur, sa forme et sa texture. Tentez d’identifier ce qui sollicite vos yeux dans cet aliment. Quelle est l’intensité de la faim provoquée par les perceptions de cet aliment avec vos yeux?

2. Faim du nez

Humez votre aliment une première fois. Attendez un peu. Puis recommencez. Tentez d’identifier ce que l’odeur évoque dans votre corps. Quelle est l’intensité de la faim provoquée par les perceptions de cet aliment avec votre nez?

3. Faim de la bouche

Placez l’aliment dans votre bouche mais sans le mastiquer. Promenez l’aliment dans votre bouche avec votre langue. Mastiquez une seule fois. Votre bouche a-t-elle envie de répéter l’expérience? Quelle est l’intensité de la faim perçue par votre bouche?  

4. Faim de l’estomac 

Mastiquez lentement l’aliment en observant les changements de texture et de goût qui se produisent dans votre bouche. Avalez l’aliment. Votre estomac est-il satisfait? À quel point votre estomac a-t-il encore envie de recevoir cet aliment?

5. Faim des cellules

Prenez conscience de la façon dont l’aliment est absorbé par les cellules votre corps. On l’imagine! Observez si des sensations vous indiquent que l’aliment est effectivement absorbé par votre corps. Comment les cellules de votre corps accueillent cet aliment?

6. Faim de l’esprit

Écoutez ce que dit votre esprit concernant votre aliment. Ce discours intérieur débute souvent par « il faut » ou « il ne faut pas » selon ce qui alimente la faim de votre esprit. À quel degré votre esprit a-t-il envie que vous mangiez davantage cet aliment?

7. Faim du cœur 

Prenez un moment pour considérer votre aliment avec bienveillance. Tentez d’identifier ce que ressent votre cœur. À combien évaluez-vous le réconfort qu’il vous procure? Votre cœur souhaiterait-il que vous en mangiez davantage?

Cet exercice de dégustation demande de la pratique. C’est pourquoi je vous invite à le répéter avec d’autres aliments familiers ou non. Prenez le temps d’évaluer les sept sortes de faim distinctement. Le plaisir se trouve dans la qualité et non dans la quantité.

Avec le temps, vous développerez une habileté et une confiance qui renouvelleront et équilibreront votre relation avec la nourriture. Vous serez en mesure de nourrir votre corps, votre esprit et votre cœur, afin de manger en pleine conscience.

P.-S. Si les autres vous regardent, dites-leur que vous pratiquer l’alimentation en pleine conscience! 

Référence

Jan Chozen Bays. Manger en pleine conscience. Redécouvrir la sagesse innée du corps. 2010. Le Jour éditeur.