Cinq raisons pour ne pas angoisser avec son poids pendant ses règles

Dans le cadre de mon travail de nutritionniste, mes clientes me confient souvent avoir des rages alimentaires pendant leurs règles. Ce comportement est loin d’être anodin car il apporte son lot d’inquiétudes. L’impression de perdre le contrôle ouvre la porte (bien grande) à la culpabilité de trop manger et à l’angoisse de grossir.

Read More

Cinq effets secondaires de l'alimentation intuitive

Si l’alimentation intuitive n’existait pas, je ne serais probablement pas nutritionniste. C’est tout dire! C’est une approche invitante qui favorise un sentiment de bien-être et qui permet des changements alimentaires durables. Mais tout n’est peut-être pas si rose!

Read More

Cinq mythes concernant l'alimentation intuitive

Connaissez-vous l’alimentation intuitive? J’espère que oui. Si non, c’est une approche qui vous aide à développer une relation saine avec la nourriture et une attitude positive à l’égard de votre corps. Pour ce billet, je déboulonne cinq mythes concernant l’alimentation intuitive.

 

Read More

Quatre bonnes raisons de ne pas avaler tout rond

On a tendance à manger vite. Même que c’est souvent par habitude et non par manque de temps... Pourtant, prendre le temps de humer, goûter et savourer la nourriture possède plusieurs avantages pour la santé. Pour ce billet, je vous présente quatre bonnes raisons de ne pas avaler tout rond.

Read More

Manger l'esprit léger

Lors d’un précédent billet, j’expliquais Le cercle vicieux des diètes amaigrissantes : tout débute par le désir de maigrir qui mène à suivre une diète amaigrissante. Après un certain temps, les rages alimentaires se manifestent, le contrôle diminue et la surconsommation augmente, c’est normal! Résultat : une reprise du poids perdu… et une envie de recommencer une nouvelle diète amaigrissante. 

Read More

Le cercle vicieux des diètes amaigrissantes

Le poids corporel occupe une place démesurée dans notre société. Auprès des femmes, la minceur symbolise désormais la compétence, le succès et l’attirance sexuelle, alors que le surpoids représente la paresse et l’absence de volonté. Ce n’est pas moi qui le dis! Le problème est double : le poids moyen de la population québécoise a augmenté et en même temps, l’idéalisation de la minceur peut mener à une préoccupation excessive à l’égard du poids corporel.

Read More