Photo : Adobe Stock

Cinq effets secondaires de l’alimentation intuitive

Je fais la promotion de l’alimentation intuitive depuis mes débuts en nutrition. Si cette approche n’existait pas, je ne serais probablement pas nutritionniste. C’est tout dire!

L’alimentation intuitive réfère à la reconnaissance de ses signaux de faim et de rassasiement pour réguler sa prise alimentaire. C’est une approche invitante qui favorise un sentiment de bien-être et qui permet des changements alimentaires durables. Mais tout n’est peut-être pas si rose!

Pour ce billet, je vous présente cinq effets secondaires de l’alimentation intuitive généreusement saupoudrés d’ironie.

|
Blogue 16 août 2017

1. Libérer son esprit

Deux principes de l’alimentation intuitive permettent de cesser de calculer les calories, les nutriments et les portions. Le premier est d’honorer sa faim lorsqu’elle est modérée. Le second est de considérer sa sensation de rassasiement pour savoir quand cesser de manger. Se libérer l’esprit des calculs pourrait vous permettre de savourer pleinement les aliments. Bye les chiffres!

2. Découvrir le plaisir

L’un des principes de l’alimentation intuitive est de découvrir la satisfaction et le plaisir de manger avec nos cinq sens. Même l’American Dietetic Association affirme qu’une alimentation saine ne devrait pas se limiter à la valeur nutritive des aliments, comme la quantité de protéines ou de matières grasses. La recherche du plaisir pourrait modifier vos choix alimentaires. C’est un avertissement!

3. Diminuer le contrôle

Abandonner une situation de contrôle pour manger intuitivement peut être insécurisant, surtout lorsqu’une diète amaigrissante gère le contenu de votre assiette. C’est normal. Mais lorsque les aliments ne sont plus une source de culpabilité ou de privation, le cycle de la restriction et des rages alimentaires parvient à s’estomper. Attention! Vous pourriez considérer que vous êtes l’expert de votre corps.

Se libérer l’esprit des calculs pourrait vous permettre de savourer pleinement les aliments.

4. Modifier des comportements

Mettre en pratique les 10 principes de l’alimentation intuitive pourrait vous amener à modifier certains comportements. Par exemple, vous pourriez manger plus lentement, mieux respecter vos préférences alimentaires et être physiquement actif par plaisir. Vous pourriez aussi manger davantage de légumes et oublier la crème glacée logée dans votre congélateur. Je vous le jure!

5. Respecter son corps

L’un des principes de l’alimentation intuitive est de respecter son corps tel qu’il est au moment présent. Ce principe signifie d’avoir de saines habitudes de vie et de ne pas attendre de maigrir ou d’atteindre un certain poids pour profiter de la vie. Le danger est que vous pourriez constater qu’on parle trop souvent de poids et d’apparence autour de vous. Vous êtes prévenus!

L’alimentation intuitive est une invitation à traiter son corps en ami car il est unique et sans garantie. Vous pourriez éventuellement constater que votre corps est une machine brillante qui est capable d’exprimer ses besoins.

Je vous invite à vous libérer l’esprit, à découvrir le plaisir, à diminuer le contrôle, à modifier certains comportements et à respecter votre corps.

P.-S. J’espère que mon ironie vous a fait sourire! 🥢

Freeland-Graves JH et coll. Position of the academy of nutrition and dietetics: total diet approach to healthy eating. J Acad Nutr Diet. 2013;113(2):307-17.

Gravel K. Manger avec sa tête ou selon ses sens : perceptions et comportements alimentaires. Thèse de doctorat – Université Laval, 2013.

Tribole E et coll. Intuitive eating: A revolutionary program that works. 3rd ed. New York: St. Martin’s Press, 2012.

Sur le blogue

Tous les billets
Blogue

Cinq trucs absurdes pour perdre du poids

Blogue

Cinq raisons pour ne pas angoisser avec son poids pendant ses règles

Blogue

Cinq faits concernant le nouveau Guide alimentaire canadien

Lieux de consultation

En ligne

 

Centre médical Berger

 

Édifice Marie-Guyart